Les différents types de détecteurs des systèmes d’alarmes

Avec les divers problèmes d’insécurité, l’installation d’équipements de protection est devenue importante. En ce qui concerne les systèmes de détection, ils sont mis en place afin de repérer tout type d’intrusion. Il faut savoir que ce genre de dispositif a ses propres caractéristiques. Ainsi, quels sont ses différents outils ?

Les détecteurs de mouvement

En général, il s’agit d’un matériel qui a pour but de localiser directement un intrus. Défini comme un capteur volumétrique, il peut se présenter sous forme de système infrarouge, de photoélectrique ou de radar. Par exemple, sur un équipement à infrarouge, c’est la variation de la température qui permet de détecter une personne. Quant à un capteur radar, ce dernier utilise les ondes afin de déterminer la vitesse et l’emplacement précis d’un intrus. Pour information, les dispositifs photoélectriques sont composés d’infrarouges.

Les détecteurs de gaz

Cet équipement est nécessaire lorsqu’il y a des appareils à gaz dans un bâtiment. Grâce à ce type de détecteur, l’utilisateur pourra être en sécurité lors d’une fuite. Dès qu’un gaz se dissipe dans l’air, une alarme se déclenchera automatiquement. À part cette fonctionnalité, ce dispositif permet aussi d’avoir une bonne aération. Pour rappel, la présence de gaz tel que le monoxyde de carbone est dangereuse pour la santé. Les individus qui le respirent risquent d’avoir une intoxication.

Les détecteurs d’ouverture

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un périphérique dédié à toutes les installations qui ont une ouverture. Que ce soit pour une porte, une fenêtre, un portail, ou même une trappe, il est possible d’y ajouter ce genre de matériel. Il faut savoir qu’il comporte une partie fixe et une partie mobile. En principe, il existe trois catégories de détecteurs d’ouvertures :

  • les sabots ;
  • les contacts ;
  • les barrières infrarouges.

Les détecteurs périmétriques

Les détecteurs périmétriques sont des appareils qui peuvent être placés à l’extérieur d’un bâtiment. Par conséquent, ils permettent de repérer tous les objets ou les personnes qui veulent entrer dans un endroit protéger. Ces dispositifs sont généralement installés sur les clôtures, les baies vitrées, les portails, etc. Pour limiter l’accès à un espace, il est conseillé d’utiliser des capteurs infrarouges qui ont la capacité de créer une barrière infranchissable.